Actualités

[#6 – Cap au nord 2024] Escale à Loch Melfort

[#6 – Cap au nord 2024] Escale à Loch Melfort

C'est en fin de journée que nous arrivons tranquillement à la voile à l'extrémité Est du Loch Melfort, jetant l'ancre dans un fond vaseux bien collant (pour la chaîne et le pont aussi d'ailleurs...). A peine arrivés, Damien reçoit un appel d'un de ses amis et ancien élève, Christian, en route depuis Leeds pour nous rejoindre à bord pour la soirée...

lire plus
[#5 Cap au nord – 2024] de Jura à Loch Melfort, via le Corryvreckan

[#5 Cap au nord – 2024] de Jura à Loch Melfort, via le Corryvreckan

A l'abri dans un loch de la côte ouest de Jura, nous avons laissé passer le mauvais temps et profité de l'escale pour randonner à terre, lire et se reposer. La végétation globalement ocre à la sortie de l'hiver est actuellement en pleine mutation printanière et se met progressivement au vert. Les fougères se déroulent petit à petit et des champs...

lire plus
[#4 Cap au nord – 2024] Ecosse : Islay et Jura

[#4 Cap au nord – 2024] Ecosse : Islay et Jura

Après avoir débarqué près de la jetée de Bruidladdich, nous sommes partis visiter le village de Port Charlotte en empruntant le chemin côtier et profitant ainsi des couleurs du couchant sur le Loch Indaal, de la vue sur le phare surplombant le Rubh’ An Duin (un peu de gaélique : Rubha : promontoire; Dun : fort, monticule) et la Kilchoman Parish...

lire plus
[#3 Cap au nord – 2024] de Bangor (Belfast Lough) à Port Charlotte

[#3 Cap au nord – 2024] de Bangor (Belfast Lough) à Port Charlotte

Après avoir laissé passer un sérieux coup de vent, nous faisons cap vers l’Ecosse. Les prévisions sont bonnes : vent NE 3 à 5, occasionnellement 6, avec une mer belle à peu agitée et une visibilité bonne malgré de rares pluies. Nous sortons de la baie de Belfast, laissant sur notre babord la ville de White Head et son phare, le Black Head. Nous...

lire plus
[#2 Cap au nord – 2024] de Dublin à Bangor (baie de Belfast)

[#2 Cap au nord – 2024] de Dublin à Bangor (baie de Belfast)

Après une petite escale à Dun Laoghaire, le tampon officiel sur le passeport de Toupie la mascotte (lui donnant droit d’aller au Royaume-Uni) et le passage d’un coup de vent, Milagro et son équipage ont repris leur route vers le nord, sous des pluies éparses et un vent de O à SO 4 à 6 Beaufort. Sous Grand-Voile 2 ris, Artimon 1 ris et Yankee,...

lire plus
[Cap Nord 2023] #1 : Petit retour en images à Ingøya, l’une de nos îles “coup de cœur” de l’été dernier.

[Cap Nord 2023] #1 : Petit retour en images à Ingøya, l’une de nos îles “coup de cœur” de l’été dernier.

Située à l’ouest du Cap Nord, cette petite île de 18km² appartient à la municipalité de Måsøy (comté du Troms og Finnmark) et est habitée par une vingtaine de personnes. Ingøya abrite la plus grande antenne de Scandinavie. Elle sert de relais radio géostratégique entre les deux extrémités de la Norvège : Oslo et le Svalbard. A l’ouest de l’île...

lire plus
AdobeStock 299286962

Formulaire

Karukinka Exploration

La part iodée de l’association Karukinka

Des navigations à impact positif

L’association Karukinka propose à partir de cette année des séjours permettant de financer ses actions et garantir la réalisation de projets en faveur des peuples indigènes.

Fondée il y a 10 ans, Karukinka a mené de nombreuses actions, dont des expéditions et, en 2019, l’organisation de la venue pour la première fois en France de membres des peuples indigènes du sud de la Patagonie.

En 2024 et 2025, nous souhaitons développer les idées nées de ces échanges et donner à ces peuples un accès direct, dans la durée, aux archives gardées en France et qui comportent des informations précieuses sur l’histoire des yagans, haush et selk’nam. Ce projet intitulé “Voces de las abuelas” est à découvrir ici.

Un support pour les expéditions

Consciente de la difficulté à laquelle se confrontent laboratoires, chercheurs et créateurs, Karukinka fait tout son possible pour aider et soutenir les activités de terrain.

Parce qu’il est souvent très difficile d’obtenir les financements nécessaires à la réalisation de recherches en milieux polaires et subpolaires, nous mettons tout en oeuvre pour que les fonds issus des navigations privées soient réutilisés pour soutenir des projets.

Dans le souci constant d’aider notre planète et ses habitant.e.s, nous sommes disponibles pour étudier toute demande de support administratif et/ou logistique pour la réalisation d’expéditions à caractère scientifique, artistique, sportif et humaniste.